Créer mon blog M'identifier

Trois éléments à rechercher dans un premier emploi

Le 17 avril 2018, 21:43 dans Humeurs 0

(EN) Que vous soyez le parent d'un jeune ou un récent diplômé à la recherche d'un premier emploi, vous savez que le marché du travail change rapidement. Dans ce contexte, les experts suggèrent aux jeunes de rechercher les emplois offrant trois avantages précis qui les aideront à se préparer pour l'avenir.

1. Expérience. C'est un cercle vicieux classique. Les jeunes se voient refuser des emplois parce qu'ils manquent d'expérience – mais comment acquérir de l'expérience sans décrocher d'emploi ? Les stages rémunérés et les programmes coopératifs peuvent faire toute la différence. Une fois que les jeunes connaissent le parcours de carrière qu'ils veulent suivre, on leur recommande donc de trouver un programme d'études ou de formation offrant des possibilités de placement.

2. Réseautage. De nombreux emplois intéressants ne sont pas affichés publiquement. Par conséquent, pour percer dans un secteur, il est important d'y rencontrer le plus de gens possible.

3. Aptitudes. Au lieu de chercher un emploi permettant d'acquérir des aptitudes propres au secteur, il devient de plus en plus important de perfectionner le « savoir-être », comme les aptitudes à la communication, à la collaboration et à la résolution de problème.

Heureusement, certains organismes, par exemple Repaires jeunesse du Canada et son programme Vise le sommet, appuyé par Objectif avenir RBC, offrent aux jeunes la chance d'acquérir ces aptitudes lorsqu'ils n'arrivent pas à trouver d'emploi pour le faire.

Vise le sommet donne des occasions de perfectionnement des aptitudes, de mentorat et de soutien aux élèves du secondaire qui vivent dans la pauvreté. Cela comprend du soutien pédagogique, pour les préparer à poursuivre leurs études, et de l'exploration de carrière, pour les préparer au marché du travail.

Vous n'avez aucun revenu à déclarer? Il est tout de même avantageux de produire une déclaration

Le 13 avril 2018, 18:18 dans Humeurs 0

(EN) Produire votre déclaration peut vous sembler être une corvée, mais savoir à quelles prestations et à quels crédits vous avez droit en vaut la peine. Même si vous n'avez pas de revenus à déclarer pour 2017 ou si vos revenus sont exonérés d'impôt, vous pourriez quand même demander des crédits d'impôt et obtenir des prestations. Il vous suffit de produire votre déclaration de revenus à temps, chaque année.

L'Agence du revenu du Canada vous dira si vous êtes admissible à des prestations et à des crédits en fonction des renseignements qui figurent dans votre déclaration de revenus et de prestations. Étant donné les nombreuses prestations et les nombreux crédits disponibles, il peut être facile d'en négliger un. Vérifiez que vous n'en avez pas oublié en consultant la liste de toutes les déductions, tous les crédits et toutes les dépenses. Parmi les plus courants, mentionnons l'Allocation canadiennes pour enfants, le crédit pour la TPS/TVH, le crédit d'impôt pour personnes handicapées, la prestation pour enfants handicapés, le versement anticipé de la prestation fiscale pour le revenu de travail et les versements provinciaux et territoriaux connexes.

Vous n'avez à présenter votre demande de prestations et de crédits qu'une seule fois, mais pour continuer de recevoir les versements, vous devez produire votre déclaration de revenus à temps chaque année, garder vos renseignements personnels à jour et conserver vos documents à l'appui pendant au moins six ans au cas où l'Agence vous les demanderait.

Pour faire le suivi de vos paiements de prestations, vous pouvez vous inscrire :

• à l'application mobile MonARC ou au service Mon dossier pour obtenir des renseignements personnalisés sur vos prestations à tout moment;

• à la liste d'envois électroniques des rappels des dates de versement des prestations et des crédits pour savoir quand vous recevrez votre prochain versement;

• au dépôt direct afin de ne jamais rater un paiement par la poste.

Ayez rapidement accès à votre argent lorsque vous déposez un chèque personnel

Le 6 février 2018, 23:01 dans Humeurs 0

De nos jours, on s'est habitué à obtenir ce que l'on veut au bout d'un clic, alors on pourrait se sentir d'une autre époque si on avait à attendre que notre institution bancaire doive franchir maintes étapes avant que nous ayons accès à notre argent. Heureusement, il existe d'autres façons d'obtenir notre argent plus rapidement.

Par exemple, saviez-vous que lorsque vous déposez un chèque à une banque sous réglementation fédérale, vous pouvez retirer la première tranche de 100 $? Le reste de l'argent pourrait être retenu pendant quelques jours.

Certaines stratégies peuvent permettre d'écourter la période pendant laquelle les fonds seront retenus.

Déposez le chèque à votre propre banque. Pour avoir accès à la première tranche de 100 $ et éviter de longues périodes de retenue, déposez votre chèque à la banque où avez un compte ouvert depuis plus de 90 jours. Si vous n'avez pas de compte bancaire, sachez que tout le monde a le droit d'en ouvrir un et qu'il en existe certains à frais modiques ou sans frais. Vous pouvez faire une recherche au moyen de l'outil de sélection de comptes bancaires de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Déposez le chèque en personne au comptoir d'une succursale. La période maximale de retenue des chèques sera ainsi réduite à quatre jours ouvrables (sans compter le jour du dépôt). Si vous déposez votre chèque dans un guichet bancaire, la période maximale de retenue passera à cinq jours. Il convient de souligner que les chèques de plus de 1 500 $ peuvent être retenus jusqu'à huit jours.

Vous ne risquez rien de demander. Selon la relation que vous entretenez avec votre banque, si vous lui demandez de ne pas retenir les fonds ou de réduire la période de retenue, cette dernière pourrait débloquer les fonds avant que le chèque ne soit compensé.

Toutefois, gardez à l'esprit que certaines exceptions s'appliquent aux périodes maximales de retenue des chèques et à l'accès à la première tranche de 100 $. Pour en savoir plus sur vos droits et responsabilités financières, consultez le site web www.canada.ca/sinformer-cest-payant.

www.l'éditionnouvelles.com

Voir la suite ≫