Créer mon blog M'identifier

Convertir une passion en entreprise à la retraite

Le 7 février 2017, 19:35 dans finance 0

(EN) Vous avez peut-être une passion que vous aimeriez convertir en entreprise à la retraite. Voici quelques éléments clés à prendre en considération.

Votre passion devient votre produit. Votre passion peut être la photographie, la peinture ou toute autre activité que vous aviez toujours exercée pour le plaisir. Sachez que vous risquez de voir votre « passion » d'un autre œil lorsqu'elle deviendra votre travail, surtout si à certains moments vos affaires ne vont pas particulièrement bien. Il est essentiel d'évaluer honnêtement le potentiel de votre entreprise et de travailler fort à rester motivé.

Évaluez les risques et les difficultés. Votre idée d'affaires est peut-être géniale, mais elle est aussi risquée. Protégez les fonds prévus pour votre retraite en maintenant les coûts de démarrage au minimum et en évitant de trop vous endetter. Par exemple, ne louez pas de locaux et n'embauchez pas d'employés tant que vous n'en avez pas absolument besoin. Les dépenses trop rapides grugent vos profits et menacent la survie de votre nouvelle entreprise.

Testez le marché. Si votre entreprise propose un produit ou service novateur ou différent, testez la réaction du marché et ne prenez pas de décisions hâtives. Commencez par la version la plus simple de votre produit ou service et vendez-la à un prix réaliste, en ligne peut-être. Évaluez la réaction de la clientèle, puis déterminez si votre entreprise peut être rentable.

Restez modeste. Financez votre entreprise avec de l'argent que vous avez les moyens de perdre. Si vous êtes tenté de puiser dans vos comptes de retraite pour financer votre entreprise, c'est probablement le signe que vous êtes sur le point d'entreprendre un projet que vous ne pourrez pas soutenir financièrement.

Faites des recherches. Le lancement d'une entreprise qui vous passionne pourrait se révéler l'une des décisions les plus satisfaisantes que vous aurez prises dans votre vie. Avant de plonger, obtenez tous les renseignements dont vous avez besoin sur les impôts et les taxes, les permis et les autres éléments essentiels à l'exploitation d'une entreprise rentable.

Adressez-vous à un conseiller pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Un conseiller du Groupe Investors pourra vous fournir de plus amples renseignements.

Conseils fiscaux pour les nouveaux arrivants au Canada

Le 7 février 2017, 18:20 dans Famille 0

(EN) Êtes-vous arrivé au Canada en 2016? En tant que résident canadien, vous devez faire une déclaration de revenus chaque année. Voici quelques conseils pour vous aider à la remplir.

1. Êtes-vous obligé de faire une déclaration de revenus? Les personnes qui résident au Canada toute l'année, ou même seulement une partie de l'année, doivent faire une déclaration de revenus si elles doivent payer des impôts ou si elles veulent avoir un remboursement. Vous devenez un résident du Canada aux fins de l'impôt sur le revenu lorsque vous établissez des liens résidentiels importants, par exemple lorsque vous avez une habitation ou un époux ou conjoint de fait au Canada. Vous établissez habituellement ces liens à la date où vous arrivez au pays.

2. Qu'est-ce que vous devez savoir? En faisant une déclaration, vous déclarez votre revenu, demandez des déductions ou des crédits d'impôt, présentez une demande pour certaines prestations et certains crédits et calculez le montant exact de votre remboursement ou de votre solde d'impôt à payer, si c'est le cas.

3. Qu'arrive-t-il si vous avez peu ou pas de revenus à déclarer?Vous devez quand même faire une déclaration de revenus. Vous pourriez vous faire rembourser une partie de l'impôt que vous avez payé ou recevoir certains versements de prestations et de crédits. Votre époux ou conjoint de fait doit également faire une déclaration chaque année pour que vous puissiez bénéficier des prestations et des crédits auxquels vous avez droit. Si vous ne faites pas votre déclaration à temps, les versements de vos prestations et crédits pourraient être retardés.

4. Comment faire une déclaration de revenus?

La plupart des gens choisissent de faire leur déclaration en ligne par l'entremise du site Web de l'Agence du revenu du Canada, puisque cette méthode est rapide, facile et sécuritaire.

5. Quoi faire si vous avez besoin d'aide?Depuis 45 ans, l'Agence du revenu du Canada fait équipe avec des organismes communautaires et leurs bénévoles pour préparer gratuitement des déclarations de revenus pour les personnes admissibles par l'entremise du Programme communautaire des bénévoles en matière d'impôt. Si vous avez une situation fiscale simple et un revenu modeste, vous pourriez bénéficier des services gratuits d'un comptoir de préparation des déclarations de revenus dans votre région.

Vous trouverez plus de renseignements en ligne à arc.gc.ca/nouveauxarrivants.

Faillites bancaires au Canada ?

Le 7 février 2017, 18:18 dans argent 0

(EN) Les Canadiens sont souvent surpris d'apprendre que le Canada n'est pas à l'abri des faillites bancaires. En fait, depuis sa création, il y a 50 ans, la Société d'assurance-dépôts du Canada (SADC) a réglé la faillite de 43 institutions financières. On demande souvent à la SADC le nom des banques qui ont fait faillite au Canada.

Voici un échantillon des banques qui ont fait faillite ces vingt dernières années :

Société d'Hypothèque Security Home 1996

Société d'hypothèques NAL 1995

Compagnie Trust Prenor du Canada 1993

Compagnie Trust Nord Américain 1993

Compagnie de fiducie Income 1995

Monarch Trust Company 1994

La Compagnie de fiducie Confédération 1994

Pendant cette période, plus de deux millions de déposants ont été affectés. Mais, depuis la création de la SADC, personne n'a perdu un seul de ses dépôts assurés. Étiez-vous parmi ces deux millions de déposants ? Si c'est le cas, votre histoire nous intéresse ! Visitez sadc.ca et envoyez-nous votre histoire. Vous y trouverez la liste complète des faillites bancaires dont s'est occupée la SADC.

Voir la suite ≫