(EN) Au Canada, de nombreux propriétaires de voiture font face à un danger imminent appelé le capital négatif. Cela signifie que le montant de leur prêt-auto est supérieur à la valeur de cette dernière lorsqu'ils la revendent, l'échangent ou la perdent à la suite d'un accident.

Le capital négatif est une situation de plus en plus répandue chez les consommateurs qui, au lieu de contracter un prêt-auto d'une durée plus traditionnelle de cinq ans ou moins, choisissent un prêt à long terme d'une durée de six à huit ans. Toutefois, il est fréquent qu'ils décident d'échanger leur voiture pour une nouvelle avant d'avoir remboursé la totalité de leur prêt, et ce, généralement au cours de la quatrième année. Après l'échange, ils tenteront probablement de refinancer le montant impayé de la dette qu'ils ont contractée à l'achat de leur voiture précédente en l'ajoutant à leur prochain prêt-auto.

Selon la commissaire de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada, Lucie Tedesco, l'ajout d'anciennes dettes aux nouvelles entraîne les consommateurs dans un cercle vicieux de paiement de voitures qu'ils ne conduisent plus. Ils augmentent ainsi leur dette globale pour acheter des biens qui perdent de la valeur avec le temps. Si vous augmentez votre niveau d'endettement, il est fort probable que la banque sera moins encline à vous accorder un prêt, et qu'elle vous imposera un taux d'intérêt plus élevé sur le prêt qu'elle vous consentira.

Apprenez à éviter cette situation difficile en prenant de bonnes décisions au moment de financer l'achat de votre automobile.

Plus la durée de votre prêt-auto est longue, plus votre capital négatif prendra de temps à se transformer en valeur nette positive. Par exemple, si vous optez pour un prêt-auto d'une durée de huit ans, votre prêt sera supérieur à la valeur de votre automobile pendant une bonne partie de la septième année de votre prêt.

Toutefois, comme l'a souligné Mme Tedesco, les prêts à long terme permettent de réduire le montant des paiements réguliers, mais coûtent plus cher aux consommateurs à la longue.

Voici d'autres situations où votre capital négatif pourrait représenter un risque pour les finances de votre ménage :

• votre voiture est déclarée perte totale à la suite d'un accident; votre compagnie d'assurance vous rembourse sa valeur marchande, mais celle-ci est inférieure au montant de votre prêt-auto;

• vous pourriez aussi devoir faire face à un imprévu, comme la perte de votre emploi, et être forcé de vendre votre automobile. Vous devrez alors compenser la différence entre le prix de vente de votre automobile et le montant de votre prêt.

Comment éviter un capital négatif?

Mme Tedesco vous suggère d'acheter une automobile qui correspond mieux à vos moyens et à vos besoins (plutôt qu'à vos désirs plus dispendieux) ainsi que de choisir le terme le plus court possible selon votre budget et de verser la plus grosse mise de fonds que vous pouvez vous permettre.

Servez-vous de la calculatrice budgétaire de l'ACFC pour vous aider à planifier l'achat de votre prochaine voiture. Vous pouvez aussi consulter le site SinformerCestPayant.gc.ca pour obtenir plus de renseignements sur le sujet.

www.leditionnouvelles.com