(EN) La plupart des Canadiens n'ont pas suffisamment d'argent dans leur compte de banque pour acheter une voiture comptant. Ils doivent donc financer leur achat pour y arriver.

Parmi les options financières qui s'offrent à eux, mentionnons les prêts bancaires contractés par l'intermédiaire des concessionnaires d'automobiles, ou encore les prêts ou les marges de crédit obtenus directement auprès des institutions financières.

Bien que le concessionnaire sollicite et reçoive des offres de nombreux prêteurs disposés à financer votre prêt, il est possible que le prêteur choisi verse une commission au concessionnaire pour le remercier d'avoir fait affaire avec lui. Demandez au vôtre de vous montrer toutes les options de financement qu'il a reçues et d'en discuter avec vous. De plus, comparez toutes les options financières offertes par les différents concessionnaires.

Avant ou après avoir visité la salle d'exposition, vérifiez auprès de votre banque ou de toute autre institution financière les modalités du prêt ou de la marge de crédit qu'elle vous offrirait. Vous devriez être en mesure de négocier un meilleur taux que ceux offerts par le concessionnaire.

Si c'est le cas, vous aurez des munitions pour marchander.

Les personnes intéressées à acheter un véhicule devraient savoir que les concessionnaires font de plus en plus la promotion des prêts-auto à long terme, dont la période de remboursement est de 72 mois (six ans) ou plus, au lieu des prêts-autos plus traditionnels de 60 mois (cinq ans) ou moins.

Plus vous prolongez la durée de vos paiements, plus vous réduisez le montant de vos mensualités, mais plus vous paierez d'intérêts à long terme, ce qui augmentera considérablement le coût total de votre voiture.

N'oubliez pas que même si vous contractez un prêt de huit ans pour acheter un véhicule, il est fort probable que vous décidiez de le vendre bien avant d'avoir fini de rembourser le prêt. Cela arrive généralement au cours de la quatrième année. Après l'échange, vous devrez obtenir l'approbation de votre banque pour ajouter le solde de votre dette au nouveau prêt que vous devrez contracter pour acheter un nouveau véhicule. Et ainsi s'amorce un cercle vicieux d'endettement attribuable aux prêts-autos qui, selon l'Agence de la consommation en matière financière, pourrait éventuellement mettre en péril la stabilité financière des consommateurs.

Servez-vous de la calculatrice budgétaire de l'ACFC pour vous aider à planifier l'achat de votre prochaine voiture. Vous pouvez aussi consulter le site SinformerCestPayant.gc.ca pour obtenir plus de renseignements sur le sujet.

www.leditionnouvelles.com