(EN) Nous avons tous vécu les hauts et les bas de la recherche d'emploi. Si vous arrivez dans une nouvelle ville ou un nouveau pays, l'enthousiasme et l'angoisse peuvent s'intensifier alors que vous cherchez un emploi dans un marché que vous connaissez peu.

« La décision d'affronter l'inconnu et de s'établir dans un nouveau pays est un changement important», dit Ivy Chiu, directrice générale principale, Marchés culturels, RBC. «En prenant des mesures pour établir un réseau avant d'amorcer la recherche d'emploi, vous contribuerez à votre réussite sur le marché du travail. »

Voici quelques conseils pour commencer :

Amorcez vos recherches avant d'arriver : Grâce à la technologie, il est plus facile que jamais de prendre de l'avance dans votre recherche d'emploi. Jetez un coup d'œil aux sites de recherche d'emploi dans votre secteur. Vous pouvez aussi consulter les listes des meilleurs employeurs de la région, puis la section de leur site web réservée aux possibilités d'emploi.

Trouvez des ateliers : Bon nombre d'associations offrent gratuitement des services de soutien professionnel aux nouveaux arrivants, par exemple pour la rédaction de curriculum vitæ, le perfectionnement des aptitudes et l'habileté en entrevue. Trouvez-en une dans votre quartier et profitez des services offerts ; cela pourrait aussi vous donner une occasion de bâtir votre réseau.

Inscrivez-vous à des stages et à des activités bénévoles : Pour la plupart des gens, la priorité est de gagner un revenu, mais ne négligez pas les occasions d'acquérir de l'expérience, de faire du réseautage et de déterminer le parcours de carrière que vous souhaitez suivre. On ne sait jamais : un stage ou une activité bénévole pourrait vous mener à une profession prometteuse que vous n'aviez pas envisagée.

Vérifiez vos qualifications : Au Canada, vous devrez peut-être mettre à jour les aptitudes que vous avez acquises dans votre pays d'origine. Informez-vous sur les mises à niveau nécessaires avant de postuler des emplois dans votre domaine.

Renforcez votre maîtrise de la langue : Si le français ou l'anglais n'est pas votre première langue, renforcez vos connaissances en vous inscrivant à un cours de langue. N'oubliez pas que la langue des affaires est différente des connaissances linguistiques de base. Recherchez les associations, les centres communautaires ou les programmes gouvernementaux susceptibles d'offrir ce service gratuitement ou à prix réduit.