(EN) Que vous choisissiez d'investir pour votre retraite, pour les études de vos enfants ou pour un fabuleux projet de vacances, vous devez tirer le meilleur parti de vos placements. Autrement dit, vous devriez savoir exactement ce que vous coûte la gestion de vos investissements. Vous pensez peut-être qu'il est facile de le calculer en examinant votre relevé, mais en fait, ce n'est pas aussi simple que ça.

Dans le passé, les institutions financières canadiennes n'étaient pas tenues de divulguer les détails de leurs frais de placements, et il était ainsi difficile pour les investisseurs de déterminer leurs coûts totaux. Certains spécialistes sont même d'avis que ce manque de transparence explique en partie pourquoi les frais que paient les Canadiens pour leurs fonds communs de placement sont parmi les plus élevés dans le monde.

Toutefois, la situation va bientôt changer avec la mise en œuvre du Modèle de relation client-conseiller – Phase 2 (MRCC 2). Le MRCC 2 est un ensemble de réformes en matière d'investissement qui sont mises en place progressivement sur une période de trois ans par les organismes de réglementation canadiens afin d'améliorer la divulgation de renseignements essentiels. « Le MRCC 2 répond à la nécessité d'être mieux renseigné et à la volonté d'une plus grande transparence dans le secteur », affirme Silvio Stroescu, vice-président de l'épargne et des investissements à Tangerine. « Les Canadiens sont encore trop nombreux à croire qu'ils ne paient aucuns frais pour leurs investissements. À l'avenir, ils disposeront des connaissances nécessaires pour prendre des décisions plus éclairées sur leurs investissements, ce que nous avons d'ailleurs toujours préconisé à Tangerine. »

Pour la toute première fois, en juillet de cette année, votre institution financière devra vous fournir deux rapports annuels contenant les renseignements suivants :

1. La compensation en dollars que vous versez à votre courtier. Le ratio des frais de gestion (RFG) d'un fonds d'investissement est composé de deux éléments principaux : les honoraires exigés par la société de fonds de placement pour les dépenses administratives et opérationnelles liées à la gestion du fonds, et la commission de suivi que la société de fonds de placement paie à votre courtier en investissement. Selon le MRCC 2, votre courtier en investissement est tenu de vous envoyer un rapport annuel résumant ses gains, comme les commissions de suivi (la valeur réelle en dollars), ainsi que toute autre rémunération, comme les frais d'acquisition reportés ou les commissions pour recommandation. Ce rapport fournira aussi un résumé des autres frais du compte, comme les frais d'administration et de transaction annuels, ce qui vous permettra de voir combien vous payez pour les services que vous recevez.

2. Votre institution financière devra aussi divulguer votre taux de rendement personnel. Auparavant, les institutions étaient uniquement tenues de communiquer le taux de rendement du fonds dans son ensemble, mais avec le MRCC 2, vous avez sur votre relevé le rendement de vos investissements personnels obtenu au fil de l'année et depuis l'ouverture de votre compte. Avec ces données, vous serez en mesure de déterminer si vos investissements génèrent ou non des profits.

Voyez comment le MRCC 2 vous permet de devenir un investisseur plus avisé en consultant le site www.tangerine.ca/aproposdargent/investissements/ce-que-vous-devez-savoir-au-sujet-du-mrcc2.

www.leditionnouvelles.com