(EN) Où vivrez-vous à la retraite ? Bon nombre d'entre nous, même ceux qui approchent de la retraite, n'ont jamais réfléchi à la question. En effet, seulement le tiers des Québécois de 50 ans ou plus* ont planifié où ils vivront, selon un sondage de RBC.

Chantal Lacroix productrice et animatrice de plusieurs émissions dont On efface et on recommence, affirme qu'en ce qui concerne leur résidence future, les couples doivent planifier dès maintenant pour s'assurer d'être sur la même longueur d'onde.

Elle propose trois pistes de réflexion :

• Famille et amis : Comment le temps consacré aux loisirs influencera-t-il votre choix de résidence ? Recevrez-vous souvent des amis et des membres de votre famille, et souhaiteriez-vous alors que ceux-ci soient à proximité ? Vos réponses peuvent avoir une incidence sur l'emplacement, la conception ou la rénovation de votre résidence.

• Entretien : Aurez-vous la capacité ou le désir de consacrer du temps et de l'argent à l'entretien d'une piscine, d'une pelouse ou d'une résidence vieillissante ? Y a-t-il des changements que vous pouvez effectuer maintenant pour simplifier l'entretien plus tard, comme le remplacement de la pelouse par un aménagement paysager facile d'entretien ?

• Mobilité et accessibilité : Escaliers et baignoires ne vous semblent peut-être pas des obstacles actuellement, mais ils pourraient éventuellement poser d'importants problèmes advenant une perte de mobilité. Tenez compte dès maintenant de l'accessibilité dans la conception d'une salle de bain, d'une salle de lavage, d'une cuisine et d'une chambre à coucher. Ces espaces peuvent être à la fois agréables et sécuritaires en y effectuant des ajouts et des rectifications.

Vous trouverez d'autres ressources pour la planification de la retraite à designersderetraite.ca.